Simon et ses bouchons picrates biodynamiques

Simon Delpérié, concepteur des "Bouchons Picrates" à Montauban (Crédit : Johan GESREL.)

Simon Delpérié, concepteur des « Bouchons Picrates » à Montauban (Crédit : Johan GESREL.)

Simon Delpérié fait partie de cette nouvelle génération de cavistes en phase avec la viticulture bio/ biodynamique, soucieux de partager ses découvertes avec les nouveaux consommateurs. Installé depuis plus de 3 ans à Montauban, cet Aveyronnais d’origine a débuté par des études de commerce avant de courir les expériences : serveur dans un bar à vin de Cork en Irlande (« le plus classe du monde ») ; commis de cuisine chez le triple étoilé Michel Bras, à Laguiole, sur les hauteurs lunaires de l’Aubrac. Un passage par la vigne au Domaine de Clovallon en Languedoc le conforte dans l’idée d’ouvrir sa cave. A deux enjambées de la Place Nationale, coeur de la cité d’Ingres, la cave « Bio Blanc Rouge » propose une sélection de vins certifiés « AB ». Aujourd’hui, Simon Delpérié se réinvente grâce aux soirées « Bouchons Picrates ». Interview.

Comment est né le concept des « Bouchons Picrates » ?

L’idée, c’était de mettre le vin en avant. Souvent dans le milieu de la cuisine et de la gastronomie, le vin est mis en accompagnement. L’intérêt des Bouchons Picrates, c’était de faire l’inverse.

Ça passe par quoi ?

Ça passe par des soirées publiques et privées. La soirée privée, c’est vous qui l’organisez via notre site Internet sur lequel vous allez inviter vos amis et moi-même ! Je viens à domicile avec tout mon matériel pour faire la dégustation. Les soirées publiques qui se passent à la cave « Bio Blanc Rouge » se font par le biais d’un cépage, d’un domaine, mais aussi plus largement autour de la musique ou de peinture sur lesquels on va tisser un lien.

(Crédit : Johan GESREL.)

(Crédit : Johan GESREL.)

Ces dégustations privées sont très à la mode. Quelle méthode utilisez-vous ?

Elle est simple et pédagogique. La dégustation est basée sur cinq vins. Cinq parce qu’avec quatre on est souvent frustré et six, ça va parfois au-delà de la dose d’alcool autorisée. Il ne faut pas oublier que vous rentrez chez vous. C’est aussi pour cela qu’on a des crâchoirs. Le choix s’articule autour d’un blanc et quatre rouge. C’est lié à nos moeurs et aux habitudes qu’on retrouve aussi dans le sud-ouest où on boit plus de rouge. En somme, c’est un blanc pour se mettre en apétît et apprendre les quelques bases de dégustations, et quatre rouge pour se faire plaisir autour du thème défini. L’orginalité des Bouchons Picrates, ce sont les planches de dégustations pour permettre les accords mets-vins accompagné d’un livret « maison » à emporter pour noter ses remarques et inscrire ses impressions. La dégustation se fait avec des verres « Hélicium » d’Arnaud Baratte qui sont de vrais révélateurs d’arômes.

Au cours de ces dégustations, quelles sont les questions qui reviennent ?

L’ambiance est conviviale. Depuis la création, certaines personnes s’inscrivent d’une séance à l’autre. Les questions qui reviennent le plus souvent ? « Qu’est-ce qu’un vin jeune ? » ; « Comment reconnaît-on les arômes ? ». Nous, on est là pour mettre à l’aise le consommateur. On est là pour découvrir et se faire plaisir. Comme je dis : « apprendre à déguster, c’est apprendre à communiquer et échanger avec l’autre ». Il existe 5000 mots pour parler du vin mais une dizaine suffit pour qu’on se comprenne !

Une soirée "Bouchons Picrates" autour du grenache (Crédit : Johan GESREL.)

Une soirée « Bouchons Picrates » autour du grenache (Crédit : Johan GESREL.)

La particularité de votre cave et donc des dégustations, ce sont les vins, tous ou presques issus de l’agriculture biologique ou de la biodynamie. Pourquoi ?

La biodynamie est une philosophie de travail qui semble, selon moi, l’avenir de la viticulture parce qu’on arrive à faire en ce moment des choses excellentes et à garder une qualité de production et une rentabilité intéressante. Faut pas oublier que la vigne, c’est aussi pour vivre. C’est aussi une osmose entre le travail de l’homme et la vigne avec un respect de la nature et de son environnement.

http://www.bouchonspicrates.com/

(Crédit : Johan GESREL.)

(Crédit : Johan GESREL.)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s