Mariage de raison entre Cahors et le Sud-Ouest

Jean-Marie Sigaud, président de l'UIVC et Michel Defrancès, président de l'IVSO, entourés du préfet de région, Henri-Michel Comet et du vice-président de la Région Midi-Pyrénées en charge de l'agriculture, Vincent Labarthe (Crédit : Johan Gesrel.)

Jean-Marie Sigaud, président de l’UIVC et Michel Defrancès, président de l’IVSO, entourés du préfet de région, Henri-Michel Comet et du vice-président de la Région Midi-Pyrénées en charge de l’agriculture, Vincent Labarthe (Crédit : Johan Gesrel.)

Après 20 ans de tractations et discussions souvent musclées, les Vins de Cahors jusqu’ici indépendants ont fini par signer une convention jeudi soir avec les Vins du Sud-Ouest (IVSO). Cette convention scellée devant le préfet de la région Midi-Pyrénées, Henri-Michel Comet, par ailleurs préfet coordonnateur du bassin viticole Sud-Ouest, marque « une étape historique » a souligné Jean-Marie Sigaud, le président de l’Union Interprofessionnelle des Vins de Cahors (UIVC). Cette convention d’une durée de trois ans est en fait une étape dans le processus de rapprochement puisqu’elle porte sur le volet promotionnel et économique. « Il y aura une participation financière de Cahors afin de mutualiser les actions à l’étranger » annonce Michel Defrancès, le président de l’IVSO. Cahors pourra désormais siéger au sein des vins du Sud-Ouest avec des représentants au conseil d’administration, les commissions et lors des assemblées générales.

Cahors, fatigué de jouer les Gaulois ?

Ne nous voilons pas la face, Cahors ne va pas se diluer du jour au lendemain. Mais ce rapprochement marque -t-il la fin d’une résistance à la Gauloise ? « Non », répond Jean-Marie Sigaud, « nous étions à la fin d’un programme qui durait depuis cinq ans sur la dynamique Cahors-Malbec (stratégie marketing basée sur la promotion du cépage malbec principalement vers les Etats-Unis, ndlr). Bien sûr, nous avions beaucoup de pression sur la plan politique aussi bien de la part de la Région que de la part des Ministères ». Néanmoins, Cahors garde une part de son autonomie. Sur ce point, Jean-Marie Sigaud, ne s’est pas caché pour le dire devant la presse : « Je ne veux pas qu’on vienne pour simplement occuper un poste et il n’est pas question non plus qu’on perde notre souveraineté », répète le téméraire président. « Nous ne venons pas en philanthrope, ne rêvons pas. On va faire valoir notre leadership car les vins de Cahors sont quand même un peu leader des vins du Sud-Ouest en termes de qualité. Il va aussi falloir que les cours des vins du Sud-Ouest se relèvent si on veut tous s’en sortir. »

Après Cahors, Bergerac ?

Sur la table des fiançailles, des vins de Fronton et de Cahors. Ici, Michel Defrancès et Jean-Marie Sigaud (Crédit : Johan Gesrel.)

Sur la table des fiançailles, des vins de Fronton et de Cahors. Ici, Michel Defrancès et Jean-Marie Sigaud (Crédit : Johan Gesrel.)

« Nous sommes dans une dynamique plus large puisque la main est tendue et nous sommes en train d’élaborer des conventions de type commerciale avec les vins de Bergerac, de Buzet, de Marmande et de Duras », explique Henri-Michel Comet, le préfet coordonnateur. Bergerac…une appellation qui fait débat. « S’ils sont dans le périmètre Sud-Ouest, ils n’ont jamais été historiquement dans la construction du bassin du Sud-Ouest », insiste Michel De Francès, le président de l’IVSO. « Mais nous n’excluons pas des collaborations. Nous sommes complémentaires, ne soyons pas concurrents ». La seconde étape reviendra au ministre de l’Agriculture qui doit prendre un acte réglementaire pour marquer l’unification du bassin du Sud-Ouest qui reste à ce jour le quatrième plus important de France en volumes (3,5 millions d’hectolitres) et en chiffre d’affaires (près d’un milliard d’euros).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s