Mention du cépage, millésime et indication géographique

Cette année, l’Organisation Mondiale du Vin (OIV) tenait son 8ème congrès du 20 au 25 juin à Tbilissi en Géorgie. Au cours de cette semaine, deux thèmes ont occupé les discussions : « Environnement vitivinicole – Protection et Amélioration » et « Nouveaux produits, nouvelles technologies, nouveaux défis ».

Au-delà de ces termes, on retiendra surtout l’autorisation de la mention du cépage et du millésime sur les vins sans indication géographique. Une façon pour l’OIV de se mettre en conformité après l’adoption il y a un an par l’Europe de la nouvelle segmentation (1er août 2009 – voir site de l’INAO).

En Espagne cette mesure vient seulement d’être validée par le Ministère de l’Agriculture, indique la Fédération Espagnoles des Vins (FEV). A la seule différence que cette appellation concerne l’aspect national des vignobles. En effet, depuis quatre ans, la fédération réclamait la possibilité d’apposer le terme « Viñedos de España » (« vignobles d’Espagne » en français) sur les étiquettes de vin. Cette nouvelle Indication Géographique Protégée transcende, en quelques sortes, l’ensemble des communautés autonomes et autres appellation régionales. D’où la fronde opérée par ces mêmes appellations et par la Commission européenne.

Un exemple de plus du paradoxe espagnol. Coincé entre la fébrile volonté d’exprimer un sentiment national au risque d’être taxé de franquiste ou de rétrograde, et le désir d’assouvir un peu plus l’autonomie des communautés au travers de son identité : entre la corrida, le vin, et le football, le coeur balance.

Ante el anuncio del MARM de la comunicación a la Comisión Europea de proceder, en el futuro, a la derogación de la IG, se abre una nueva etapa en la que las bodegas ya cuentan con un instrumento que les permitirá continuar mejorando en competitividad, y complementar su cartera de productos con vinos de diferentes niveles de protección. Desde el punto de vista de la FEV el objetivo de poder informar a los consumidores de la añada y la variedad del vino que compran se ha cumplido, y agradece al MARM que escuchase las demandas de las bodegas cuando solicitó la creación de “Viñedos de España”. La FEV seguirá en colaboración con el MARM para encontrar las soluciones necesarias de adaptación a esta decisión gubernamental.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s